TEMOIGNAGES

TEMOIGNAGE DE VALENTINE

ATTENTION CETTE PAGE EST DESTINEE A UN PUBLIC AVERTIT
C'étais le 14Février2004. Je fétais mes 18ans, nos 1an avc mon copain et tout banalement, la St Valentin... Mon copain est pompier, il pensé avoir sa soirée trankilou, manque de chance, le téléphone sonne, c'est une urgence, il dois foncer a la caserne.

Il est encore tot, alors je lui demande de me déposer a la soirée d'un pote. A 3h du matin, j'apel mon frére, pour kilvienne me chercher, mais Mr m'envoie boulée... Je le réveil!!! (lol,le pauvre, je suis méchante des fois), donc je demande a D. de me ramenée, et j'en profite pour kil raméne Th.aussi. Th. c'est mon chouchou, et mon compagnon de galére... En route, D. a mal au coeur, il s'arréte et descend. Au bout de 5mn, je vais le rejoindre puiskil ne revient pas. Et Th. mon courageux chevalier, lol, me suis parce kil a peur de rester seul. La seule chose dont je me souviens de cet instant, c'est qu'on cherche D.

Aprés je me réveille, sur un lit, nue et les poignets attachés. Th. est parterre nu aussi et attacher a je ne sais pas trop quoi. Le temps passe et D. fais enfin son apparition. Il est accompagnés de7 mecs. Ils rigolent de Th. ki est entrain de pleuré, et se demandent par qui ils vont commencer. Et ils commenceront par Th. J'ai tout fais pour ne rien voir, mais D. me maintenais la tete pour que je voye ce qu'ils lui faisait. Th a du s'évanouir, je ne l'entendais plus et puis ils se sont approchés de moi. Les viols ont commencer, chacun leur tour, puis a plusieurs. Au départ, je me débatter, essayer de leur échappée en bougeant dans tout les sens, et ils ont sorti un couteau, en jurant de me le planter si je ne me laisser pas faire. Alors je suis devenue docile, je ne broncher plus, ne crier plus. a la fin, un mec est partit avc ce couteau, et j'ai crue ke tout étais finit. Y en a meme un, ki ma détaché, mais les coups kils m'avais porter, m'avais laisser sans force, et je ne me suis pas relevée. Le mec est revenue, 5mn aprés, avec ce fameau couteau. Il le balancé au dessus de moi, en me demandant ou il aller pourvoir le "planter" en 1er... J'ai crue kil ne ferais rien, ke c'étais juste pour me faire peur. Et il a baisser son bras. Je ne me souvient pas de ce ki a suit, juste aprés.

Kan je reouvre les yeux, je suis dans l'ambulance, les pompiers s'affole, pleure, crie... je les connais. Je me souviens avoir ouvert les yeux, leurs avoirs sourie, et plus rien.

Je me réveillerais 3semaines plus tard, ayant reçut une vingtaine de coup de couteau. Le couteau étais petit, et dieu merci, n'a toucher aucun organe important, ce qui a laisser les médecins sur le cul, lol . A ce que je sait, la police auras retrouver le numéro des pompiers sur le portable de D. il aurais repris sa voiture juste aprés pour finir dans un arbre. Il est mort.

Certaine personnes de mon entourage ou meme d'autre personnes, m'ont demander si j'avais reconnus mes aggresseur... Mais ils porter des cagoules. Th et moi porterons plaintes, mais cette plainte a étais dérouter, la seule personne pourvant reconnaitre nos agresseurs étant décédée.

Ca fais 1an 2mois et 12jrs, ke je garde en moi, et sur moi des cicatrices visibles et invisibles. J'ai eu une paralysie partielle des 2jambes. Je remarche tout juste. Je ne peux marcher pas plus d'1h sans béquilles mais la bonne nouvelle, parce ke y en a une kan meme parmi tout ca! c'est que ca seras long, peut etre trés long, mais je remarcherais comme tout le monde!

Il parait que j'aide certaine personne a relativiser... Ce n'est pas ce que je cherche ici. Comme je l'ai lue dans pas mal de témoignage, écrire libére un ptit peu... Pour le moment mes sentiments sont confus, mais j'espére que je me sentirais plus libre bientot.

Malgrés mes longs séjours a l'hopital, certaines personnes ne croyent pas ce qui m'est arriver, sous prétexte kon en apas parlé a la télé... j'espére que personne n'auras ici ce jugement, ke je trouve complétement con.

Merci à celles et ceux ki auront lue mon témoignage jusqu'au bout.

Pour ecrire a valentine, cliquez ici