TEMOIGNAGES

TEMOIGNAGE D'AUDREY

ATTENTION CETTE PAGE EST DESTINEE A UN PUBLIC AVERTIT
Salut, j'ai lu ton histoire et elle m'a bouleversée, je suis désolée de tout ce qui t'es arrivée...

Moi ce qui m'est arrivé n'est pas très grave comparé à toi et aux autres personnes de ton site,

Mais je vais la dire quand même car ça fait du bien de parler et ton site est fait pour ça,

J’en ai jamais vraiment parlé en détail à quelqu'un, c'est trop dur de dire ça en face, et donc je sais pas trop comment commencer...

C'était quand j'avais 11- 12 ans, j'avais une meilleure copine que je voyais souvent, on rigolait bien, pratiquement tous les week-end on dormait ensemble (elle chez moi ou moi chez elle),et nos parents étaient devenus amis (on était voisins) et ils avaient 2 filles (dont la 2ème était ma meilleure pote). Je trouvais ses parents archi sympa, j'allais souvent chez eux.

Et un jour, un peu plus tard, il nous montra un film porno sur Internet (malgré qu'on étaient assez jeunes) lorsque sa femme et sa plus grande fille étaient parties.

Je ne sais pas pourquoi il nous a montré ça, mais il en avait plein sur son ordinateur... je trouvais ça dégueulasse…

Et puis une fois lorsque lui sa fille et moi on se promenaient dans le jardin pour sortir les chiens il m'a touché les seins par dessus mon t-shirt devant sa fille en rigolant, et je pensais que c'était juste pour rigoler...

Puis petit à petit il se rapprochait de + en + de moi, quand on était tous (ses 2filles lui et moi) dans la chambre de ma copine il s'asseyait toujours à coté de moi... quand j'étais allongée devant la télé sur le lit de sa fille (qui était un peu + âgée que moi) il s'allongeait derrière moi... et il passait sa main sur mes seins de temps en temps... en regardant la télé, et je pense que ses filles le voyaient, mais personne ne disait rien.

J'étais très timide à cet âge là, et je le laissais faire comme si rien ne se passait, comme si tout était normal… j’étais bête et c’est un peu de ma faute tout ce qu’il s’est passé.

Et les jours, les mois passaient, et il ne s'arrêtait pas, c'était une habitude pour lui, c'était normal, et c'était de pire en pire...

Je me souviens d'un soir, lorsque je dormais chez eux, je regardais la télé avec ma copine, on était sous la couette et il restait une place à côté de moi. Et son père est venu s'allonger près de moi, j'avais mis un t-shirt pour dormir, et il a commencé à me toucher, me caresser, toutes les parties de mon corps... et j'essayais de pousser sa main, mais il insistait, il me caressait les seins, les cuisses, le cul, le sexe, mais je ne voulais jamais qu'il descende ses doigts, je voulais pas qu'il me touche a cet endroit là…

A un moment il m'a pris ma main, il allait la mettre sur son sexe et j'ai eu le reflex de retirer ma main avant, je ne voulais pas le toucher, en+ il était très gros (obèse) avec des longs cheveux,il était moche et me répugnait, je ne sais pas pourquoi je ne le repoussais pas, je ne savais pas quoi faire.

Je ne sais pas combien de fois il m’a touchée, mais ça se reproduisait souvent, dès qu’il en avait l’occasion, quand sa femme n’était pas là…

J'avais pu confiance en lui, lorsque je prenais ma douche chez eux j'avais toujours peur qu'il vienne me rejoindre… (Et je pense qu'il serait venu s'il en avait eu l'occasion).

Un après-midi on a fait les courses ensemble (ma copine sa famille et moi), et il nous a dit qu'il voulait qu'on achète des strings et qu'on les essayent devant lui (et il était sérieux). Ma copine voulait en acheter un mais elle voulait pas l'essayer devant son père, donc elle en a pas pris et moi non plus, mais tout ça pour dire qu’il pense qu’au cul cet enfoiré…

Je me souviens d'un autre soir, quand j'étais seule dans la chambre de ma copine avec lui, il m'a chuchoté le pire des mensonges: "je t'aime". C’était la première fois qu’on me le disait, mais moi je ne l’aimais pas, je le trouvais gentil mais je savais que ce n’était pas bien ce qu’il faisait, mais je ne pouvais le dire à personne, ma meilleure amie étant sa fille... je ne savais pas quoi faire.

Un soir, lorsque mes parents étaient invités chez eux, et que tout le monde était dans la cuisine, il m'a embrassé, ce bisou a duré 1 seconde, et je me souviens encore de son goût dégueulasse de cigarette et de vieux, j’étais pas à l’aise, il était + vieux que mon propre père...

Et ensuite quand tout le monde revenait dans la pièce, il faisait comme si de rien était, moi je suis allée m’asseoir sur le balcon avec ma copine, il était en face de moi au bout de la table et je le regardait... il rigolait avec mes parents comme si rien ne se passait, personne n'était au courant de rien, il avait l’air si gentil et il savait que j'allais rien dire...

Un jour quand ses filles et sa femme étaient partis, il voulait que j'attende sa fille chez lui (il me l'a dit par la fenêtre je crois) mais je ne voulais pas trop, j'avais peur qu'il me retouche et que personne ne soit là pour m'entendre, j'avais peur qu'il abuse de moi,qu'il fasse des trucs que je voulais pas... donc je suis rentrée chez moi et j'ai dit a ma mère que je le trouvais bizarre, qu'il m'invitait chez lui alors qu'il était tout seul. Après ça elle commença à se méfier de lui...

Puis un jour j'ai rencontré un mec très gentil, et très amoureux de moi, j'étais amoureuse de lui aussi, et donc je voyais moins ma copine (et moins son père!). J’étais encore jeune c’est vrai mais il m’a fait évolué, et un jour je lui ai raconté cette histoire et il m’a dit en gros que j’étais pas vraiment la victime, qu’à cet âge là on sait un peu ce qu’on fait… et c’est peut-être vrai, mais quand j’étais avec lui je n’osais plus bouger, à peine parler, je ne comprends pas pourquoi j’étais comme ça…

Si maintenant un homme essaie de me toucher sans que je le veuille vraiment je me débattrais autant que je peux. Pourquoi sommes nous si vulnérables à cet âge là ????

Mes parents étaient au courant que j'avais un petit copain et étaient contents pour moi.

Mais un soir, lorsqu'ils étaient invités chez ma copine, ils ont parlé de mon petit copain. Et là son père n'était pas content, il essayait de foutre la merde, il disait à mes parents que j'allais gâcher mes études, que j'allais être en cloque dans pas longtemps etc. ... En y repensant c’est vraiment un manipulateur… Si je l’avais laissé faire j’aurais sûrement eu un enfant de lui aujourd’hui.

Il avait surtout peur que ce petit jeu entre lui et moi se termine et qu'il reste avec sa grosse femme plutôt qu'avec une jeune fille (plus jeune que ses propres filles !!!).

Et c'est ce qui se passa! Pendant ce fameux soir, lorsque mes parents et tout le monde était dans la cuisine en train de débarrasser la table et faire la vaisselle, il me mis la main au cul et je repoussa sa main (première fois que je le repoussais vraiment) et il me demanda : "t'es fidèle?" et je répondis "OUI" ! et c'était la dernière fois qu'il me toucha et la dernière fois que j’allai chez lui je crois.

Ensuite je m'éloignais petit à petit de sa fille, j'allais plus chez elle et je suis restée avec ce mec pendant 2ans, c'était une belle histoire.

Maintenant mes parents sont divorcés, je vis avec ma mère toujours au même endroit, et ils sont toujours mes voisins et je dis toujours bonjour à sa femme et ses filles, et un jour lui m'a dit: " salut Audrey" quand j'étais avec un pote à sa fille, mais je n'ai pas répondu, j'ai fait comme s'il n'était pas là.

3 ans après ce qu'il s'est passé, j'en ai parlé à ma mère, maintenant elle a la haine contre lui, elle en a parlé à mon père mais il ne m'en a jamais parlé, il fait l'ignorant. Mes parents n’ont rien fait contre lui tout de même, je ne sais pas si je dois leur en vouloir, mais en avoir parler à ma mère n’a servi à rien.

Et je n’ai jamais parlé de tout ça à sa fille, et maintenant quand je la vois ça se limite à « salut ça va ? » j’ai préféré m’éloignais d’elle plutôt que de lui dire la vérité...

Cet enfoiré est donc toujours en liberté, il a peut être eu d'autres victimes, peut être même ses filles, je n'en sais rien, et il vit dans l'immeuble à côté de chez moi, je ne sais pas ce qui m'empêche de porter plainte, peut être parce que j'aime bien sa femme et que sa fille était ma meilleure pote, que si je disais quelque chose leur famille serait brisée, et j'ai pas envie de parler de tout ça devant des tribunaux, en+ je n'ai aucune preuve, et aujourd'hui 5 - 6 ans se sont écoulés, il est trop tard.

J'espère qu'il y a des gens plus courageux que moi dans ce monde, que tous ces enfoirés soient enfermés...

Aujourd’hui j’ai un autre petit ami depuis un peu plus de 2 ans, je lui en ai parlé aussi, il voulait que je porte plainte mais je n’en ai pas envie, j’aime pas parler de ça, enfin voilà, merci de m’avoir lue et de me mettre dans ton site