POESIE

LES POEMES DE KOALA

ATTENTION JE VOUS RAPELLE QUE CES PAGES SONT DESTINEES A UN PUBLIC AVERTIT!!!!! ET QUE LES TEXTES N'ENGAGENT QUE LEURS AUTEURS

Voici quelques trés jolis poémes qui m'ont été envoyé par Koala

Sa grand-mère est en train de mourir…

Son grand frère a choisi de fuir…

Son amie a aussi choisi de partir…

Pourquoi, qu’a t – elle fait pour que tout ça arrive ?

Pourquoi est elle si nulle ? Pourquoi est elle si méchante… ?

Elle ne s’aime pas et eux non plus ne l’aiment pas…

Pourquoi toute cette souffrance ?

Pourquoi n’est elle pas plus forte pour affronter la douleur, pour affronter les chagrins…

Tant de choses sont en train de l’anéantir…

Sa grand-mère c’était tant pour elle…

C’était la force, c’était la vie, c’était l’amour…

Maintenant c’est plus que de la douleur…

Elle est tellement nulle qu’elle ne peut plus supporter de la voir mourir…

Tellement nulle qu’elle ne sait plus quoi lui dire…

Tellement nulle qu’elle a envie de pleurer…

Tellement nulle surtout que parfois elle aimerait que tout soit terminé…

Pourquoi il faut que sa grand-mère parte comme ça ? Pourquoi avec toute cette souffrance ?

La voir dans ce lit, ne plus bouger,

Ne plus sourire, ne presque plus parler…

La voir souffrir comme ça, la voir partir,

Tout ça ça la déchire,

Tout ça elle en peut plus…

Elle ne peut que pleurer…

Elle n’a même plus ses amis pour la soutenir,

L’écouter, lui changer les idées,

Ses amis aussi elle les a perdu…

Ils ont choisi de ne plus l’aider,

De ne plus l’écouter…

Et surtout de l’ignorer…

Après tant d’années…

Pour elle tout était vrai durant toutes ses années…

Mais la vie n’est elle que mensonge ?

L’amitié n’est elle que mensonge,

Fausses promesses et abandon ?

C’est ça la vie ? Quand on la croit meilleure

Il faut à nouveau affronter l’horreur ?

Quand on se croit presque au bout du chemin

Tout le monde part et nous fais souffrir….

Elle commençait à croire que dans ce monde on pouvait s’aimer…

A croire qu’elle avait le droit d’être écoutée…

Parfois même d’être aimée…

Mais ce n’est pas vrai… et puis elle n’a rien à donner…

Pourquoi, qu’a t – elle fait pour que tout ça arrive ?

Pourquoi est elle si nulle ? Pourquoi est elle si méchante… ?

Elle ne s’aime pas et eux non plus ne l’aiment pas…

Elle ne peut que souffrir

En regardant sa grand-mère mourir,

Son grand frère fuir

Et son amie partir…

Toutes ses souffrances elle doit les cacher,

Elle n’a pas le droit d’en parler,

Même dans ces moments là,

Elle n’a pas le droit de croire en l’amitié…

Car il n’y a que les bons moments qu’on a le droit de partager…

Les autres en soi il faut les garder…

23/08/04

elle en peut plus de sourire,

elle en peut plus de mentir,

elle en peut plus de souffrir,

elle a envie de mourire.

elle leur fait croire à tous qu'elle va bien,

alors qu'au fond il n'en est rien...

tout n'est que facade,

et les choses s'enchainent en casacde.

elle a envie de pleurer,

elle a envie de tout lacher,

elle ne voit pas à qui parler,

elle ne voit pas qui pourrait l'aider.

qu'est ce qui pourrait encore la sauver?

elle a tout pour tout quitter...

car lentement elle ne cesse de sombrer,

elle n'a plus la force de lutter...

koala

Partir,

Elle aimerait partir,

Partir pour arrêter de courir,

Partir pour qu’eux n’aient plus à la fuir,

Partir pour enfin arrêter de souffrir…

Au fond d’elle il y a cette douleur insurmontable,

Au fond d’elle il y a ces images insoutenables…

Elle se sent si seule, si perdue

L’amitié c’est comme si elle n’y croyait plus…

Elle aimerait partir,

Partir pour arrêter de courir,

Partir pour qu’eux n’aient plus à la fuir,

Partir pour enfin arrêter de souffrir…

Elle avait un grand frère, un ami…

Mais un jour il est parti…

Au fond d’elle il a laissé une douleur énorme et un grand vide

Mais personne ne veut prendre cette place de grand frère et essayer de combler ce vide…

Elle aimerait partir,

Partir pour arrêter de courir,

Partir pour qu’eux n’aient plus à la fuir,

Partir pour enfin arrêter de souffrir…

Ici ils choisissent de fuir ou de l’ignorer…

Là bas quelqu’un l’attend,

Quelqu’un qui a su lui offrir son amitié,

Qui a été ce grand frère qui lui manque tant…

Elle aimerait partir,

Partir pour arrêter de courir,

Partir pour qu’eux n’aient plus à la fuir,

Partir pour enfin arrêter de souffrir…

koala

Le silence,

Le silence est une arme redoutable,

Une arme qui fait très mal…

Par un silence, on exprime à l’autre une négation, un rejet,

On lui montre à quel point il n’est pas aimé, car oublié, méprisé…

La vérité parfois aussi fait mal,

Mais il ne nous ronge pas ce mal…

Ce qui est dit sera parfois dur à avaler,

Mais un jour ce sera oublié…

Alors que le silence amène des questions, des interrogations,

Parfois fuite, parfois peut être réflexion

Il amène des peurs,

Et toujours cette énorme douleur…

Un silence est une chose qui ne se comprend pas,

Et la peur qu’il entraîne ne se maîtrise pas…

Pourquoi un tel rejet,

Là où on croyait qu’il n’y avait que de l’amitié ?

Parfois quelques mots suffiraient à tout débloquer,

Il permettrait à l’autre d’exister,

Autrement que par le mépris et le rejet,

Il lui montrerait qu’on est à ses cotés…

Le silence est une arme redoutable,

Une arme qui fait très mal,

Mais veut on vraiment blesser l’autre ?

Pourquoi de quelques mots ne sommes nous pas capables ?

koala

Aimer,

A force de se fermer,

Elle perd tous ceux qu’elle aimait,

A force de se fermer,

Elle a appris à ne plus aimer…

A ne plus les aimer,

Mais surtout à ne plus s’aimer…

C’est une manière de se protéger…

Par de gros verrous son cœur est fermé

Et elle ne trouve plus les clefs…

Elle a besoin d’eux pour l’aider,

Pour apprendre à aimer,

Pour apprendre à s’aimer…

Elle voudrait pouvoir s’ouvrir,

Pouvoir dire autre chose que « je veux mourir »,

Elle aimerait pouvoir vivre,

Au lieu de toujours essayer de survivre…

Elle aimerait pouvoir se libérer,

De cette prison dans laquelle elle est enfermée…

Elle voudrait dire à ses amis : je vous aime malgré tout…

Elle voudrait dire à ses amis : excusez moi pour tout…

Elle voudrait leur montrer qu’elle les aime, qu’ils comptent pour elle,

Même si souvent elle leur montre le contraire

Elle voudrait tant avoir confiance en eux, en elle,

Et que quelqu’un lui enlève ce cœur de pierre…

Tous ces gros verrous elle voudrait les enlever,

Toutes ces peurs, toutes ses angoisses elle voudrait les chasser

Mais elle n’y arrivera pas seule, elle aurait tant eu besoin d’amis pour l’aider

Pour la guider, la soutenir et l’encourager,

Lui apprendre à aimer,

Lui apprendre à s’aimer…

koala

voir le sang couler,

c'est un peu comme se nettoyer...

voir le sang couler,

c'est ce qui pourrait la calmer...

voir le sang couler,

c'est un peu comme etre aimée etre choyée...


la douleur en elle est forte,

beaucoup trop forte...

elle ne peux pas l'arreter,

elle a envie de la chasser...

son coeur est comme éclaté

son corps si detesté

elle ne peux pas le respecter...


elle se sent seule, elle a si mal...

elle a si peur elle a trop mal...

si elle meurt, personne ne remarquera rien,

au contraire pour eux se sera bien...


sa douleur elle ne sait comment l'evacuer,

elle sent le besoin de voir son sang couler

parce que près d'un grand frère elle aimerait se refugier,

etre consolée et laisser ses larmes couler...


elle a trop mal,

elle ne peux plus lutter,

elle a trop mal,

elle se laisse couler...

elle est à bout de forces...

koala

elle est en train de couler,

elle veut partir,

elle ne peut plus lutter,

doucement elle va moirir...


la douleur est trop forte...

elle ressnet tout dans son corps,

sa detresse est trop forte,

à quoi ca sert de se battre encore...


elle ne veut plus souffrir...

elle ne supporte plus ces images,

elle ne veut plus souiffrir,

elle veut chasser ses images...


elle a besoin d'aide,

mais elle ne sait plus à qui envoyer des sos...


koala

N'hésitez pas à m'envoyer vos poémes en cliquant sur l'enveloppe, n'oubliez pas de me préciser votre pseudo ainsi que votre mail si vous souhaitez qu'il figure sur le site

Cette page fait parti d'un cadre . Site http://eternalll.free.fr