POESIE

LES POEMES DE KASKETTE

ATTENTION JE VOUS RAPELLE QUE CES PAGES SONT DESTINEES A UN PUBLIC AVERTIT!!!!! ET QUE LES TEXTES N'ENGAGENT QUE LEURS AUTEURS

le roi

Qu'est ce qu'il va pas

O toi Mr le roi

Regarde moi

Tu peux parcourir les couloirs

De ton chateau dans le noir

A chercher ta proie d'un soir

Tu peux donner tout les coups

Que tu veux, tu n'es qu'un fou

Toute façon tu t'enfermes dans ton trou

Cherches pas à te defendre

Cherches pas ... sais tu ske jte demande

Me touches plus

Dans ton chateau sous l'orage

Tu passes un sale quart d'heure car

Je me suis revoltee avec un sacres courage

Pour te punir ... en faire une histoire a part

Ne crois pas que tu es libre

Et que ton chateau est a toi

Il est pourtant inutile

D'avoir des regrets envers moi

Ta vie se brisera

Tu seras au plus bas

Et tu souffrira quand

Tu auras les bras en avant

Pour reçevoir ces bracelets

Qui seront les seules a t'apprecier

MK

c'est arrivé ce soir...

C'est arrivé ce soir

Totalement par hazard

Il faisait noir

Il etait tard

J'ai vu son regard

Ses yeux noirs

Remplis de mechanceté

Avec insistance...il me regardait

Tout s'est bloqué en moi

Je suis descendue au plus bas

J'ai juste pleurer pour eviter

D'etre obligé de le regarder

Cet homme..mon soi disant pere

Avec toute sa famille qui me critiquent derriere

Avec ces soi disant representant de l'Etat

Je mets le "E" majuscules c'est deja ça

Ils se permettent de faire trainer cette affaire

Eux sont tranquille pepere

Assis sur leurs derriere

A attendre que ça se passe

Peut etre veulent ils que je la fasse

Ma justice a moi

Pour que mon combat s'arrete la...

MK.

(ecrit le 11 novembre 2005)

le 28 octobre

Respirer pour la premiere fois

Mener toujours le meme combat

Pour pouvoir survivre face à ça

A esperer s'en sortir a chaques fois

Croire en ce qui est possible

Croire en soi ce n'est pas stupide

Juste pour une fois

Croire en soi, c'est deja ça

Et puis avec l'amour qui reviendra

Tout seul...il faut pas chercher comme ça

Se morfondre chaques nuits a cause de cette envie

Esperer voir arriver quelqu'un dans sa vie

Il faut pas chercher

Ne pas ruminer

Ne plus se voiler la face

Regarder les choses en face

Cette fille n'etait pas faite pour moi

Mais je le sais c'est deja ça

Pourtant je pense tout le temps a elle

Et aussi je me rapelle

Qu'elle m'a posé un lapin

En s'excusant par texto ce matin

Faut pas chercher plus loin

Il suffit juste d'aller au café du coin

Et essayer de rencontrer une fille bien.

Kaskette

aux bouts de mes limites...

aux bouts de mes limites,

je suis perdue,

le jour que je n'aime pas,

est arrivé comme a chaques fois,

je suis fragile ce jour la,

comme tout les jours depuis "ça",

il m'a brisé en mille morceaux,

il m'a puni...je n'ai pas de mots,

j'essaie de m'en sortir,de voir le jour,

de voir du monde,tour apres tour,

pour que je sois toujours occupée chaques jours,

et ne plus y penser, mais c'est lourd,

je crois en moi,je crois en vous,

nous sommes unis et j'avous,

je tiens a m'excuser d'etre moins la,

je suis perdue et pas bien a la fois,

mais demain le soleil rebrillera,

et j'aurais en moi le courage de faire encore quelques pas.

que c'est il passé?

que c'est il passé

dans cette salle de bain éclairée

avec cet homme plein de méchanceté

j'étais terrorisée

il m'a touché,m'a carressé

m'a blaissé,m'a mutilé

m'a cassé,m'a agressé

m'a brisé,....m'a violé

comment oublier

ce qu'il s'est passé

je ne peux pas j'suis stressee

et je tente juste de moins y penser

j'ai longtemps voulu mourir

je ne voulait pas guérir

je voulais juste fuïr

pour éviter de souffrir

un jour je l'ai rencontré

dans la rue,il m'a regardé

il était accompagné

et moi j'étais trés perturbée

il me hante toujours cet enfoiré

aussi quand je regarde la télé

quand ils sont condamnés

et lui est toujours resté

chez lui a me narguer


Kaskette qui vous aime

Je lui ai dis que c'etait fini

Je lui ai dis que c'etait fini

il m'a dit de rester amis

il m'a dit qu'il n'y avait qu'une difference entre des amis

et des cheris

"il y a du sexe"

ça me rend perplexe

j'ai l'impression qu'il a mal

c'est peut etre pas normal

mais c'est la vie

je crois que c'est mieux ainsi

les familles ne savent rien

elles me prennent toujours la main

mes amis avaient compris

qu'il etait là...mais sans envie

il se fait beau aujourd'hui

peut etre a t il une petite amie

en tout cas je ne lui en veux pas

vu que c'est moi qui ai voulu tout ça

j'ai changé ces temps ci

je suis mieux ainsi

malgré que je me cherche encore

la vie est meilleure

Kaskette

Dors…

Dors petit être si fragile

Dors et sois tranquille

Personne n’est rentrés

Personne pour te frapper

Soi fière d’être ce que tu es

Soi fière d’avoir tout recréer

D’avoir une vie si belle

Et d’être celle

Qui embellie sa vie

Celle dont tu es la chérie

La vie ne t’a pas fait de cadeau

Mais il ne faut pas faire attention

A celui qui te fait porter ce fardeau

Et tu te diras que tu as fais de cette relation

Un passé qui t’envahie

Mais avec lequel tu vis

Je vous assure...

comment se passe mes nuits

depuis que je l'ai dis

avec la tete remplie

de sa voix,de ses bruits

j'ai souvent voulu ne plus y penser

en me faisant du mal,j'étais acharnée

je faisais tout,j'avais des idees

dans mes conneries,j'ai quelques fois failli y passer

ma connerie m'a emmenée à l'HP*

alors là,c'etait terminé

j'etais condamné,emprisonné

avec les medicaments

et les injections en punitions

c'etait affolant

de voir mon etat dégradant

prendre le dessus sur ma vie

et ne plus savoir qui je suis

les conneries a repetition

j'ai meme passé quelques nuits en semi prison

à me morfondre sur toute ces raisons

qui me pousaient à agir de cette façon

tout les etes de mon adolescence

je l'ai ai passés parmi eux

ces soi disant "fou" qui ont pas de chances

et qui vivent malheureux

j'avais de la visite de la famille,des amies

au debut mais apres les amies sont parties

elles voyaient en moi ce demon

qui etait enfermé dans ce monde d'allucinations

j'ai fais des greves de la fain

avec ou sans lendemain

juste pour defier la mort

et ne pas avoir a choisir entre ça et le bonheur

un jour tout ça s'est arreté

il faut juste un peu de volonté

et ouvrir les yeux sur le present

et vivre pleinement

ne plus etre vegetatif

avec dans la tete le passé

mais etre actif

et moins y penser

le bonheur existe je vous assure

il faut juste y croire

la vie s'ouvre a nous à coup sur

il faut juste se donner la peine d'ouvrir les yeux

pour voir que la vie peut nous rendre heureux

...

juste de la vonlontéet y croire

c'est facile a dire mais on peut reussir

avoir une vraie vie et ne plus souffrir

*HP=hopital psychiatrique

(j'avais besoin d'ecrire pour vous donner un petit coup de pouce,

et poussez un peu un coup de gueule ...ne m'en voulez pas!)

bisou

ecrire?

heu...ecrire?pour parler de quoi?

ecrire pour ne pas me laisser envahir

pour ne plus sentir les effets negatifs

de mes pensees sur mon bien etre

ecrire pour divulger les secrets

tout ce que j'ai dans la tete

effaçer ce mauvais esprit

qui me hante chaques nuits

ecrire pour mettre des mots

sur ces maux,sur mon mal etre

ecrire pour me vider

pour essayer de moins y penser

oui mais maintenant il faut aller bosser

pour essayer de voir autre chose que le pc

que mes cahiers

heu...motivee...motivee

il faut rester motivee!

je sais pas gerer dans ces cas la

il faut ecrire je crois

on en revient toujours au meme point

ecrire pour soi...pour les autres

ou bien parler des nuits entieres

mais ce vider la tete de ce passé

bref...ecrire...parler

c'est le meilleur moyen de vivre avec ce qu'il s'est passé!

courage a vous tous et toutes !

gros bisouxe

K.

aux bouts de mes limites...

aux bouts de mes limites,

je suis perdue,

le jour que je n'aime pas,

est arrivé comme a chaques fois,

je suis fragile ce jour la,

comme tout les jours depuis "ça",

il m'a brisé en mille morceaux,

il m'a puni...je n'ai pas de mots,

j'essaie de m'en sortir,de voir le jour,

de voir du monde,tour apres tour,

pour que je sois toujours occupée chaques jours,

et ne plus y penser, mais c'est lourd,

je crois en moi,je crois en vous,

nous sommes unis et j'avous,

je tiens a m'excuser d'etre moins la,

je suis perdue et pas bien a la fois,

mais demain le soleil rebrillera,

et j'aurais en moi le courage de faire encore quelques pas.

j'aimerais...

J’aimerais…

J’aimerais avoir du vocabulaire

Et ne pas avoir « que l’air »

D’être intelligente

J’aimerais avoir la pêche

Et ne pas faire « s’en blanc »

Je sais ce que je cherche

Je le sais car avant

J’ai souffert le martyre

Et je ne voulais plus rien dire

Mais là, c’est fini

Je suis forte et puis

La vie, je l’aime

Malgré qu’elle me traîne

Ne pleure pas…

« ne pleure pas…tu es grande,

fais ce que je te demande,

ainsi je serais fier

d’être ton père »

comment me vois tu ?

petite fille dévêtue,

nue, perdue,…

tu es là prés de moi,

ton souffle se balade sur moi,

tes mains suantes,

ton odeur puante

ne fais pas sans blanc

d’être mon père

avec ton caniche blanc

et ton imper

les gens pensent que tu es gentil

je pense qu’ils se trompent aussi

comme je me suis trompée sur toi

à chaque fois

mes pleurs…tu t’en fou

mon cri te rend fou

je me débat sans cesse

quand tu me caresse

ta mère, ta famille,

sont en bas, ils t’attendent

et moi, ta fille

depuis longtemps j’me demande

comment se reconstruire

quand on a vécu le pire

et qu’a jamais,…nous sommes détruit

Dors…

Dors petit être si fragile

Dors et sois tranquille

Personne n’est rentrés

Personne pour te frapper

Soi fière d’être ce que tu es

Soi fière d’avoir tout recréer

D’avoir une vie si belle

Et d’être celle

Qui embellie sa vie

Celle dont tu es la chérie

La vie ne t’a pas fait de cadeau

Mais il ne faut pas faire attention

A celui qui te fait porter ce fardeau

Et tu te diras que tu as fais de cette relation

Un passé qui t’envahie

Mais avec lequel tu vis

Ce soir…

J’écris pour évacuer

Pour ne plus y penser

Pour guérir mes idées

Pour tout recréer

Ce soir, je m’ennuis

Je ne comprends pas qui j’suis

Pourquoi je vois cette vie

Comme une chance, elle aussi

Mes amies sont parties

Car je n’aimais pas la vie

Ils ont eu peur de moi

Comme à chaque fois

Mon homme, lui m’a changé

C’est lui qui m’a aimé

Et qui m’a donné le goût de la vie

Et je l’aime à la folie

Mais ce soir, je m’ennuis

Je ne sais plus m’occuper

Pour animer mes journées

Et ne plus y penser

N'hésitez pas à m'envoyer vos poémes en cliquant sur l'enveloppe, n'oubliez pas de me préciser votre pseudo ainsi que votre mail si vous souhaitez qu'il figure sur le site

Cette page fait parti d'un cadre . Site http://eternalll.free.fr