PAROLES DE CHANSONS

Page 4 :

Divers

"Si je m'en sors" de Julie Zenatti

Je suis le fruit d'une blessure

Le souffle d'un trop long combat

Dans le silence et sans injure

J'ai grandi dans des draps de soie

Je suis née sans éclaboussure

Regardez-moi, rien ne se voit

Je n'en serai jamais trop sure

De vous a moi je ne sais pas

Mais si je m'en sors

Sans bleu au corps

Etre normale pour etre bien

Effacer quelques lignes de ma main

Et si je m'en sors

Je veux encore sentir la chaleur

De ce beau matin, ensemble, alliés

Contre un drôle de destin

Je ne connais pas le plus dur

Je n'ai pas vraiment de blessures

Sans vous je n'existerais pas

Sans vous je ne me connais pas

De cette histoire ce qui me touche

C'est qu'il n'y a rien à regretter

Quelques silences

au fond de moi

Y a des silences et c'est comme ca

Et si je m'en sors

Un peu plus forte

Etre normale pour être bien

Effacer quelques lignes de ma main

Mais si je m'en sors

Je veux encore sentir la chaleur

De ce beau matin, ensemble, alliés

Contre un drôle de destin, Drôle de destin

Et si je m'en sors, sans bleu au corps

"Crucify" de Tori Amos

Every finger in the room

Is pointing at me

I wanna spit in their

Faces then I get afraid

Of what that could bring

I got a bowling ball

In my somach,

I got a desert in my mouth

Figures that my courage

Would choose to sell out now

I've been looking for a savior

In these dirty streets

Looking for a savior beneath

These dirty sheets

I've been raising up my

Hands- drive another nail in

Just what God needs, one

More victim

Why do we crucify ourselves

Everyday I crucify myself

Nothing I do is good

Enough for you

Crucify myself

Everyday I crucify myself

And my heart is sick

Of being in chains

Got a kick

For a dog,

Beggin' for love

Gotta have my suffering

So that I can have my cross

I know a cat named easter,

He says will you ever learn

You're just an empty cage

Girl if you kill the bird

I've been looking for a

Savior in these dirty streets

Looking for a savior beneath

These dirty sheets

I've been raising up my

Hands- drive another nail in

Got enough guilt to start

My own religion

Why do we crucify ourselves

Everyday I crucify myself

Nothing I do is good

Enough for you

Crucify myself

Everyday I crucify myself

And my heart is sick

Of being in chains

Please be

Save me

I cry

Looking for a savior

In these dirty streets

Looking for a savior beneath

These dirty sheets

I've been raising up my

Hands- drive another nail in

Where are those angels

When you need them

Chanson suggérée par Loona

Quand on a que l'amour

Quand on n'a que l'amour

A s'offrir en partage

Au jour du grand voyage

Qu'est notre grand amour


Quand on n'a que l'amour

Mon amour, toi et moi,

Pour qu'éclate de joie

Chaque heure et chaque jour


Quand on n'a que l'amour

Pour vivre nos promesses

Sans nulle autre richesse

Que d'y croire toujours

Quand on n'a que l'amour

Pour meubler de merveilles

Et couvrir de soleil

La laideur des faubourgs

Quand on n'a que l'amour

Pour unique raison

Pour unique chanson

Et unique secours

Quand on n'a que l'amour

Pour habiller le matin

Pauvres et malandrins

De manteaux de velours


Quand on n'a que l'amour

A offrir en prière

Pour les maux de la Terre

En simple troubadour


Quand on n'a que l'amour

A offrir à ceux-là

Dont l'unique combat

Est de chercher le jour

Quand on n'a que l'amour

Pour tracer un chemin

Et forcer le destin

A chaque carrefour

Quand on n'a que l'amour

Pour parler au canon

Et rien qu'une chanson

Pour convaincre un tambour

Alors, sans avoir rien

Que la force d'aimer

Nous aurons dans nos mains

Amis, le monde entier

Chanson suggérée par Loona

Charles Aznavour : LA BOHEME

Je vous parle d'un temps

Que les moins de vingt ans

Ne peuvent pas connaître

Montmartre en ce temps-là

Accrochait ses lilas

Jusque sous nos fenêtres

Et si l'humble garni

Qui nous servait de nid

Ne payait pas de mine

C'est là qu'on s'est connu

Moi qui criait famine

Et toi qui posais nue

La bohème, la bohème

Ça voulait dire on est heureux

La bohème, la bohème

Nous ne mangions qu'un jour sur deux

Dans les cafés voisins

Nous étions quelques-uns

Qui attendions la gloire

Et bien que miséreux

Avec le ventre creux

Nous ne cessions d'y croire

Et quand quelque bistro

Contre un bon repas chaud

Nous prenait une toile

Nous récitions des vers

Groupés autour du poêle

En oubliant l'hiver

La bohème, la bohème

Ça voulait dire tu es jolie

La bohème, la bohème

Et nous avions tous du génie

Souvent il m'arrivait

Devant mon chevalet

De passer des nuits blanches

Retouchant le dessin

De la ligne d'un sein

Du galbe d'une hanche

Et ce n'est qu'au matin

Qu'on s'asseyait enfin

Devant un café-crème

Epuisés mais ravis

Fallait-il que l'on s'aime

Et qu'on aime la vie

La bohème, la bohème

Ça voulait dire on a vingt ans

La bohème, la bohème

Et nous vivions de l'air du temps

Quand au hasard des jours

Je m'en vais faire un tour

A mon ancienne adresse

Je ne reconnais plus

Ni les murs, ni les rues

Qui ont vu ma jeunesse

En haut d'un escalier

Je cherche l'atelier

Dont plus rien ne subsiste

Dans son nouveau décor

Montmartre semble triste

Et les lilas sont morts

La bohème, la bohème

On était jeunes, on était fous

La bohème, la bohème

Ça ne veut plus rien dire du tout

HELENE ET LE SANG

les bérurier noirs

Ouh la peur sur la ville

Tu en es la cible

Toi petite fille

Toi Hélène Hélène

Tu cours dans le noir

Ils te coincent là-bas

Frappe frappe encore

Personne t'ouvrira

Tu as l'esprit de vengeance

Hélène et le sang

Mais je sais à quoi tu penses

Hélène et le sang

Tu r'trouveras les salopards

Hélène et le sang

Qui t'ont violé dans un bar

Hélène et le sang

Des marques sur ta peau

Sous ta gorge un couteau

Quatre salopards...

Une nuit de cauch'mar

Tu n'as plus rien à perdre

Il te reste la haine

Tu peux compter sur moi

Toi Hélène Hélène

Tu as l'esprit de vengeance

Hélène et le sang

Mais je sais à quoi tu penses

Hélène et le sang

Tu r'trouveras les salopards

Hélène et le sang

Qui t'ont violé dans un bar

Hélène et le sang

Chanson envoyée par antigone merci :-)

Chanson suggérée par Aimie :-)

Texte et musique de Barbara

LE MAL DE VIVRE

Ca ne prévient pas ça arrive

Ca vient de loin

Ca c'est traîné de rive en rive

La gueule en coin

Et puis un matin au réveil

C'est presque rien

Mais c'est là ça vous ensommeille

Au creux des reins

Le mal de vivre

Le mal de vivre

Qu'il faut bien vivre

Vaille que vivre

On peut le mettre en bandoulière

Ou comme un bijou à la main

Comme une fleur en boutonnière

Ou juste à la pointe du sein

C'est pas forcément la misère

C'est pas Valmy c'est pas Verdun

Mais c'est les larmes aux paupières

Au jour qui meurt au jour qui vient

Le mal de vivre

Le mal de vivre

Qu'il faut bien vivre

Vaille que vivre

Qu'on soit de Rome ou d'Amérique

Qu'on soit de Londres ou de Pékin

Qu'on soit d'Egypte ou bien d'Afrique

Ou de la porte Saint Martin

On fait tous la même prière

On fait tous le même chemin

Qu'il est long quand on doit le faire

Avec son mal au creux des reins

Ils ont beau vouloir nous comprendre

Ceux qui nous viennent les mains nues

Nous ne voulons plus les entendre

On ne peut plus on n'en peut plus

Alors seule dans le silence

D'une nuit qui n'en finit plus

Voilà que soudain on y pense

A ceux qui n' en sont pas revenus

Du mal de vivre

Leur mal de vivre

Qu'ils devaient vivre

Vaille que vivre

Et sans prévenir ça arrive

Ca vient de loin

Ca s'est promené de rive en rive

Le rire en coin

Et puis un matin au réveil

C'est presque rien

Mais c'est là ça vous émerveille

Au creux des reins

La joie de vivre

La joie de vivre

Oh viens la vivre

Ta joie de vivre

"Le secret de..."de Virginie Marino

Je vois pleuvoir les feuilles de l’automne,

Et pense à la douceur de son royaume,

Où elle cache sa détresse,

Fière telle une déesse.

La tête haute toujours elle arrive,

Portant son cœur à la dérive,

Elle entre dans la pièce,

Petit sourire empreint de tristesse.

Pleuvent les feuilles,

Pleure son cœur,

Tombe la pluie,

Passent ses heures.

Il flotte autour d’elle comme un halo de lumière,

Je crois l’avoir vu la seule, la première.

Pourtant elle a cette froideur qui glace le cœur,

Comme cette beauté qui fait un peu peur.

Elle si belle et si fragile,

D’apparence si forte, si hostile,

Elle cache si bien ses malheurs,

Toujours seule quand elle pleure.

Pleuvent les feuilles,

Pleure son cœur,

Tombe la pluie,

Passent ses heures.

Mais qu’attend-elle pour le bonheur ?

Temps pour elle d’ouvrir son cœur ! Virginie Marino

"Femme battue" de KAgoul

Pas de plainte, pas de chagrin,

Elle ne vous montrera rien.

Seules ses joues ont le goût salé,

Des larmes qui y ont séché.

Elle n'en dit pas un mot,

Mais son silence sonne faux.

REFRAIN

Femme meurtrie

Par un homme foutu

Femme salie

Qui n'en peut plus

Femme frappée

Par des coups de massue

Femme angoissée

Qui ne vit plus

Elle l'a aimé au début

Mais il l'a vite enchaîné

A une horde de poings déchainés

Qu'elle aurait voulu qu'il la tue !

Que de coups, que de cris

Que de coup de folie

REFRAIN

Elle se bat pour ses enfants

Les éduque convenablement

Mais quand elle monte les escaliers

La peur les lui fait oublier

Ils restent sur le palier

Et ne veulent plus rentrer

REFRAIN

Elle rêve d'un havre de paix

Où jeter son ancre rouillée

Elle veut le quitter subitement

Tout faire pour sauver ses enfants

Ils redescendent, s'enfuient

Surtout sans faire de bruit

Femme partie

C'était une femme battue

Femme aguerrie

Qu'on n'frappera plus


LA BLESSURE de La chicane

Paroles : Kria Krancks.

Musique : Alain Villeneuve.

2000

J'ai pas osé appeler mon père

C'était le soir du jour de l'an

J'avoue que j'y ai pensé longtemps

Mais j'ai encore trop de colère

C'était lorsque j'avais neuf ans

Il m'a fait mal, il m'a blessée

Je n'étais encore qu'une enfant

Dites-moi pourquoi il m'a touchée ?

Y'a rien qui peut expliquer ça

Des gestes posés sans réfléchir

Qui brisent la vie de ceux qui l'ont subit

À cette époque, j'avais confiance

En l'homme d'où provenait ma naissance

Celui qui devait me protéger

De ce qui aurait pu m'arriver

Mais il a mal joué son rôle

En m'agressant, en m'étouffant

En me privant de ce que j'étais

De ce que j'aurais pu devenir

Maintenant, j'essaie de m'en sortir

Mais c'est difficile d'oublier

Finalement, ça s'oublie pas

La cicatrice est toujours là

Je suis prise entre l'amour et la haine

D'un père qui me manque aujourd'hui

Pourrais-je un jour lui pardonner ?

Et vivre ma vie sans y penser

Suggéré par Paty

Chanson suggérée par ZEBULON

"Une seule vie" de De Palmas


Marcher dans le sable

Se sentir coupable

Dans les herbes hautes

C'est sur tout est de ma faute

Savoir dire tant pis

Avoir juste envie

Rester dans son lit

Tout ça m'est interdit

Il faut que quelqu'un m' aide

Je n' ai qu 'une seule vie

A trouver le remède

Je n' ai qu 'une seule vie

Chaque jour cette pensée m' obsède

Je n' ai qu 'une seule vie

Faire comme tout le monde

Entrer dans la ronde

Surtout pas de vagues

D'ici personne ne s' évade

Il faut que quelqu'un m' aide

Je n' ai qu 'une seule vie

A trouver le remède

Je n' ai qu 'une seule vie

Chaque jour cette pensée m' obsède

Je n' ai qu 'une seule vie

Inquiet, soucieux, honnête jour et nuit

Voilà ce qu' est devenue ma vie

Il faut que quelqu'un m' aide

Je n' ai qu 'une seule vie

A trouver le remède

Je n' ai qu 'une seule vie

Chaque jour cette pensée m' obsède

Je n' ai qu 'une seule vie

Gérald de Palmas

Chanson suggérée par PMB

M : FAUT OUBLIER


Dans les oubliettes

De ma sombre pensée

Comme un antidote

Pour me protéger

Faut oublier

J'oublie les mensonges

Et les actes manqués

Parfois certains songes

Trahissent mes pensées

Faut oublier

J'mitraille en automatic

Dans ma tête ça va très, très vite

Mais ma mémoire est sélective

Les souvenirs qui dérangent dérivent

Vers je ne sais où

Dans les oubliettes

De ma triste pensée

J'évite toutes ces guêpes

Qui pourraient bien me tuer

Faut oublier

J'mitraille en automatic

Dans ma tête ça va très, très vite

Mais ma mémoire est sélective

Les souvenirs qui dérangent dérivent

Vers je ne sais où

Vers je ne sais où

Chanson suggérée par PMB

TOUT DOUCEMENT


Tout doucement

Envie de changer l'atmosphère, l'attitude

Tout doucement

Besoin d'amour pour remplacer l'habitude

Tout simplement

Arrêter les minutes supplémentaires

Qui font de ma vie un enfer

Je l'aime encore mais plus vraiment.

Tout doucement

Sortir de ses draps et de son cœur

Tout doucement

Sans faire de bruit pour pas qu'il pleure.

Tout simplement

Changer de peau oublier tous les amants

Fermer les yeux se sentir de nouveau autrement

Tout simplement

Fermer pour cause de sentiments différents

Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an

Dans son cœur dans sa tête

Si encore il m'attend ....

Tout simplement

Fermé pour cause de sentiments différents

Tout simplement fermé pour cause d'inventaire

Dans mon cœur dans ma tête

Changer tout vraiment.

Curieusement les aiguilles tournent

Mais ce ne sont pas celles du temps qui passe

Presque en silence quand on débute en scène

C'est pas vraiment la solitude mais c'est la certitude

D'un sentiment indépendant de son attitude

Oh ! Tout simplement

Fermé pour cause de sentiments différents

Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an

Dans son cœur dans sa tête

Changer tout vraiment.

Si encore il m'attend...

Tout doucement

Sur la pointe du cœur tourner la page

Tout simplement

Choisir un nouveau livre d'images

Tout doucement

Prêt à apprendre à aimer passionnément

Tout simplement

Une autre histoire dans un monde différent

Tout simplement fermé pour cause de sentiments différents

Reviendrait peut-être dans un jour, un mois, un an

Dans son cœur dans sa tête

Si encore il m'attend....

Voici quelques chansons suggérées par sally :-)

Tous les cris, les SOS

Paroles et Musique: Daniel Balavoine 1985 "Sauver l'Amour"

© Editions Barclays-Morris / Editions Bicycle

Comme un fou va jeter à la mer

Des bouteilles vides et puis espère

Qu'on pourra lire à travers

S.O.S. écrit avec de l'air

Pour te dire que je me sens seul

Je dessine à l'encre vide

Un désert

Et je cours

Je me raccroche à la vie

Je me saoule avec le bruit

Des corps qui m'entourent

Comme des lianes nouées de tresses

Sans comprendre la détresse

Des mots que j'envoie

Difficile d'appeler au secours

Quand tant de drames nous oppressent

Et les larmes nouées de stress

Etouffent un peu plus les cris d'amour

De ceux qui sont dans la faiblesse

Et dans un dernier espoir

Disparaissent

Et je cours

Je me raccroche à la vie

Je me saoule avec le bruit

Des corps qui m'entourent

Comme des lianes nouées de tresses

Sans comprendre la détresse

Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.

Partent dans les airs

Dans l'eau laissent une trace

Dont les écumes font la beauté

Pris dans leur vaisseau de verre

Les messages luttent

Mais les vagues les ramènent

En pierres d'étoile sur les rochers

Et j'ai ramassé les bouts de verre

J'ai recollé tous les morceaux

Tout était clair comme de l'eau

Contre le passé y a rien à faire

Il faudrait changer les héros

Dans un monde où le plus beau

Reste à faire

Et je cours

Je me raccroche à la vie

Je me saoule avec le bruit

Des corps qui m'entourent

Comme des lianes nouées de tresses

Sans comprendre la détresse

Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.

Partent dans les airs

Dans l'eau laissent une trace

Dont les écumes font la beauté

Pris dans leur vaisseau de verre

Les messages luttent

Mais les vagues les ramènent

En pierres d'étoiles sur les rochers

Chanson suggérée par zebulon

SOS d'un terrien en détresse
Starmania

Pourquoi je vis, pourquoi je meurs

Pourquoi je ris, pourquoi je pleure

Voici le S.O.S

D'un terrien en détresse

J'ai jamais eu les pieds sur Terre

J'aim'rais mieux être un oiseau

J'suis mal dans ma peau

J'voudrais voir le monde à l'envers

Si jamais c'était plus beau

Plus beau vu d'en haut

D'en haut

J'ai toujours confondu la vie

Avec les bandes dessinées

J'ai comme des envies de métamorphose

Je sens quelque chose

Qui m'attire

Qui m'attire

Qui m'attire vers le haut

Au grand loto de l'univers

J'ai pas tiré l'bon numéro

J'suis mal dans ma peau

J'ai pas envie d'être un robot

Métro boulot dodo

Pourquoi je vis, pourquoi je meurs

Pourquoi je crie, pourquoi je pleure

Je crois capter des ondes

Venues d'un autre monde

J'ai jamais eu les pieds sur Terre

J'aim'rais mieux être un oiseau

J'suis mal dans ma peau

J'voudrais voir le monde à l'envers

J'aim'rais mieux être un oiseau

Dodo l'enfant do


Une autre histoire

Paroles: Marc Strawynski. Musique: Gérard Blanc 1986

© 1986 Pivoine Music

1 - On oublie tout, tous les barrages

Qui nous empêchait d'exister

Quelque chose de neuf a tout changé

Quelque chose et ça m'a fait avancer

{Refrain:}

Elle dit j'imagine des musiques qui dansent

Pour toi

Elle dit j'imagine des mots dans le silence

Pour toi

Des jours et des nuits où la vie recommence

Comme ça encore une fois

Et on démarre une autre histoire {x2}

Mais ça c'est un autre histoire.

2 - On oublie tous les gens, tous les naufrages

Tous les bateaux, touchés, coulés

Je n'sais pas comment ça s'est passé

Je n'sais pas pourquoi j'ai plus peur d'aimer.

3- On oublie tout, tous les nuages

Qui nous cachaient la vérité

Tous les vents du large sont déchaînés

Tous les vents et ça m'fait pontonner.

4 - On oublie tous les jours, tous les mirages

Comme un soleil qui s'est couché

Je n'sais pas comment ça s'est passé

Je n'sais pas pourquoi j'ai plus peur d'aimer

{au Refrain}

Final

Mais ça c'est une autre histoire

Ha ha oh

Et on prend un nouveau départ

Et on démarre une autre histoire

Et on prend un nouveau départ

En laissant faire le hasard

C'est une autre histoire

Chansons suggérées par zebulon :-)

PARTIR SEULE du groupe DOLLY

Je m'enfuis

Rien ne peut gâcher mon bonheur

J'ai envie

Encore une heure

D'essayer d'oublie les heurts

Je sens la vie

Tout doucement quitter mes veines

C'est ainsi

Gardez vos fleurs

Juste en avance de quelques leurres

Peu m'importe les raisons

Peu m'importe le poids de vos larmes

Je vous précède de quelques drames

Je voudrais juste

Partir seule

Je m'enfuis

Brûler les fardeaux qu'il me reste

C'est ici que l'on se presse

Partagez l'amour que je laisse

Vous effacez les erreurs

Gommez les instants qui vous gênent

Je vous laisse, emblissez-moi

Mais laissez moi juste

Partir seule...

"Je ne veux pas rester sage" de Dolly

Le mal est entré

meilleur ennemi

Il sait m'abandonner

Me ramener près de lui

Je n'veux pas rester sage

J'aime le souffre et l'envie

Abuser de mon âge

Je n'veux pas rester sage

Le mal est ma lueur

Son ombre est ma couleur

Le mal est ma lueur

Mon parfum son odeur

Prend ton mal en douceur.

Le mal est entré

Et je sais qu'il détruit

Qu'il pourrait me faire crever

Que reste-t-il ici ?

Je n'veux pas rester sage

J'aime le souffre et l'envie

Abuser de mon âge

Je n'veux pas rester sage

Le mal est ma lueur

Son ombre est ma couleur

Le mal est ma lueur

Mon parfum son odeur

Le mal est entré

Meilleur ennemi

Il sait m'abandonner

Je brûlerais avec lui

Le mal est ma lueur

Son ombre est ma couleur

Le mal est ma lueur

Mon parfum son odeur

N'hésitez pas a m'envoyer vos chansons!